La bière tchèque : une longue histoire

biere tcheque bud

La bière est produite en Tchéquie depuis le Moyen Âge et sa production est une tradition qui date de plusieurs siècles. Elle est réputée pour être l’une des meilleures bières du monde et les Tchèques consomment en moyenne 156 litres de bière par an et par personne, ce qui représente quasiment un demi-litre par jour ! On compte plus de 70 types de bières tchèques différentes, généralement blonde, mais on trouve également des bières brunes, ambrées ou rousses. Elle est principalement produite par les brasseries České Budějovice et Plzeň.

České Budějovice, est sans doute la brasserie la plus connue, elle est fondée en 1265 et est l’une des plus anciennes brasseries du monde, on y produit de la bière depuis 1295. La brasserie České Budějovice est connue pour sa bière emblématique du monde entier : la Budweiser Budvar.

La brasserie Plzeň a été fondée en 1842 et est connue pour sa bière Pilsner Urquell. La brasserie Plzeň a été fondée par Josef Groll, qui a été inspiré par les brasseries de Vienne. Josef Groll a créé la première bière blonde lager en 1842.

Une tradition ancienne

La bière est une partie intégrante de la culture tchèque et est consommée à toutes les occasions, des fêtes familiales aux événements politiques. Elle est célèbre dans le monde entier pour sa qualité et son goût unique, car brassée selon des méthodes traditionnelles.
La plupart des brasseries tchèques produisent une large gamme de bières, allant des bières légères aux bières fortes, elle est généralement pâle et a un goût légèrement amer.

Voir :  Les meilleurs restaurants de Prague

Comment est-elle fabriquée ?

La bière tchèque est une bière lager à fermentation basse, produite principalement en République tchèque. Son histoire remonte au 9ᵉ siècle et est l’une des bières les plus anciennes d’Europe. Elle est célèbre pour sa saveur unique, qui est le résultat de l’utilisation d’ingrédients locaux et de la méthode de fabrication traditionnelle.

La fabrication de la bière tchèque commence par la préparation du malt. Le malt est germaïsé et séché, puis moulu en une poudre fine. La poudre de malt est ensuite mélangée à de l’eau chaude pour former un « moût ». Le moût est ensuite chauffé à nouveau, afin de tuer les enzymes qui pourraient altérer la saveur de la bière.
Après la cuisson, le moût est refroidi et fermenté avec des levures. La fermentation dure environ deux semaines et produit un alcool de 4-5% ABV. La bière est ensuite filtrée, pour éliminer les levures et les particules en suspension, avant d’être embouteillée ou mise en fûts.